Qui est Chrétien / ne ?

L’identité chrétienne aujourd’hui 

Photo by Alem Su00e1nchez on Pexels.com

Éphésiens 4:24 dit « Et revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité ».

Qu’est-ce que nous n’entendons pas de la bouche des chrétiens aujourd’hui? Mensonges sur leur propre identité spirituelle et naturelle. Dans les conflits et dans les guerres d’opinions sur les paroles du Christ adressées aux chrétiens-croyants et sur des croyances chrétiennes d’aujourd’hui qui se répètent à plusieurs reprises et inutilement s’enlisent dans des débats stériles. L’identité du chrétien n’est valable que dans le christianisme (religieusement). Qu’est-ce que cela veut dire ? Alors que ce dernier ne justifie pas les conflits intermittents qui s’installent autour du christianisme, et qui désavantagent les chrétiens, n’est-il pas écrit dans le livre de Jacques 1:22 « Ne vous contentez pas de l’écouter, mais faites ce qu’elle dit, sinon, vous vous tromperez vous-mêmes ». 

En ce qui concerne la religion, il est écrit que « la religion pure et sans tâche devant Dieu le Père consiste à rendre visite aux orphelins et aux veuves dans leur affliction, et se garder loin du monde »

Ils ont répondu à la même question : Qui est Chrétien ? 

Nyota Ludjwera, une chrétienne de la RDC, dit : « Un chrétien est celui qui marche selon la parole de Dieu, celui qui pratique les Écritures comme signe de la connaissance du bien et du mal et qui fait le bien».

Gastonella Benjamin-Mankou, une jeune fille de 24 ans de la ville de Brazzaville, déclare qu’un chrétien est une personne qui a sa fondation en Dieu. C’est une personne qui a une foi folle en celui qui l’a racheté avec le plus grand sang à la Croix, c’est-à-dire Jésus-Christ, qui, malgré les épreuves, tourne toujours son regard vers Jésus en qui il a mis toute sa confiance et croit fermement ».

Le chrétien selon le Christ, le Messie

Le mot Chrétien a d’abord été utilisé dans Antioche, comme le livre d’Actes 11:26 nous révèle.

Wikipédia a également défini le Chrétien comme une personne qui adhère à la religion dérivée de Jésus de Nazareth, le christianisme, et qui suit son enseignement rapporté dans les Évangiles. https://fr.m.wiktionary.org/wiki/chrétien

Jésus-Christ est mort dans la chair, pas dans l’esprit. Il a ainsi montré au monde que pour lui, le Seigneur et Sauveur, le Messie, est venu dans le monde pour mourir à la place de celui  et celle qui a été précédemment condamné à mourir dans la chair et l’esprit à cause de ses péchés. Il dit alors que quiconque croit en lui doit aussi mourir dans la chair afin que lui, le Christ, puisse trouver sa place dans le cœur, dans l’âme, dans l’esprit et le corps de celui-là et de celle-la. Au-delà de cette condition, même si nous nous déclarons chrétiens devant le monde, pendant que le Christ ne vit pas en nous, ainsi le monde nous appellera « hypocrites », « pharisiens », « menteurs ». Combien de choses charnelles ne renonçons-nous pas à abandonner pour laisser Christ prendre la place du chrétien qu’on a déclaré  être, en donnant toute notre vie à Christ et nous repentir du péché.  

Le Messie est le oint-sacré, celui qui doit venir. Le Christ, le Messie, a donné dès le début un profil typique du chrétien qu’il veut voir dans le monde pour éclairer les ténèbres. Il appelle le chrétien « croyant » ; « Enfants », « bien-aimés ». Il n’y a pas de meilleur profil ou de meilleure identité spirituelle et naturelle (de la personnalité) que ce que le Christ lui-même a déjà défini pour tous les chrétiens de l’humanité. Hélas, le chrétien ne se divise-t-il pas en lui-même, se forgeant une identité confortable pour lui ? En ce dernier, ils y ont construit une autre structure au sein du christianisme qui génère le chaos dans l’humanité, à l’intérieur de ce qui a déjà été préétabli par Dieu. 

Comme il est écrit dans le livre de Romains 8:9 “ Or, vous, vous ne suivez plus ces désirs, vous suivez l’Esprit de Dieu parce qu’il habite en vous. Si quelqu’un na pas l’Esprit du Christ, il n’appartient pas au Christ ». Ce verset est aussi simple que celui d’Actes 16:31, qui dit : «Crois au Seigneur Jésus, et toi et ta famille serez sauvés» et le célèbre passage de Jean 3:16. Ajoutons à cela, Marc 16:16, qui recommande le baptême. Est-ce dans l’eau ou dans l’esprit? Les deux baptêmes sont péremptoires pour remplir les conditions d’être appelé un chrétien-croyant, enfant de Dieu, bien-aimé de Dieu. Ainsi, Les livres de Jean 3, 5-9 et le livre des Romains parlent de l’identité du chrétien.

Ces différents profils des chrétiens dont Jésus Christ parle dans ses paroles :

  1. Le croyant chrétien : Il y a des chrétiens non-croyants, ils ne croient pas en Dieu alors qu’ils disent qu’ils croient. La Bible dit qu’ils ne sont pas différents des païens. Ce sont des hypocrites, ils se tiennent au coin des rues… Matthieu 23:13
  2. L’Enfant-Chrétien : Si vous faites comme l’un de ces enfants, le Royaume des Cieux est à vous. Comment peux-tu être comme un enfant quand tu es adulte ? Regardez les enfants, observez leur nature, admirez leur innocence, leur pureté et imitez-les. Matthieu 18:3
  3. Bien-aimés chrétiens : Il y a des chrétiens qui ne sont plus appréciés de Dieu à cause de leur vénération des choses et des idoles, de leur légèreté, de leur défaut, de leur ignorance, de leur négligence, de leur hypocrisie etc. Cependant les chrétiens bien-aimé de Dieu est celui qui s’efforce d’abord de plaire à Dieu dans toutes ses voies et de toutes ses forces. Y a-t-il encore ces modèles de chrétiens aujourd’hui ? Bien sûr, bien que peu nombreux, la porte est si étroite et peu entreront nous dit la parole de Dieu.

Le Bon Samaritain Chrétien (Luc 10:25-37) : est ici mis à part de cette liste parce que le bon samaritain est un modèle type pour hériter les Royaume des cieux. Le Christ a répondu à quelques questions de ses disciples, Maître, quel est le plus grand commandement ? (1) Vous aimerez votre Dieu de tout votre cœur, de toute votre âme, de tout votre esprit et force. Et voici le second, (2) vous aimerez votre prochain comme vous même. Il ajoute qu’il n’y a pas de plus grand commandement que ceux-ci. 

Pourquoi le chrétien d’aujourd’hui n’est-il plus autant persécuté, mais vénéré comme une idole, aimé de tous, loué partout et acclamé? Nous parlons ici aussi de pasteurs vénérés, d’évangélistes vénérés, de diacres vénérés, de prophètes et de prophétesses vénérés. Il y a moins de persécutions aujourd’hui dans la vie des chrétiens parce qu’ils se sont conformés aux normes de ce monde pour plaire aux rois et aux princes de ce monde, afin d’échapper à la souffrance, à l’humiliation, aux calamités, à la douleur et à la mort.

Certains mensonges ne viennent pas seulement de la bouche des païens, mais aussi des chrétiens eux-mêmes qui répandent et créent un univers confus et menaçant pour les bien-aimés de Dieu. Tels que ceux-ci:

1. Le Christ est déjà mort pour moi, je n’ai plus besoin de mourir pour personne

2. Nous sommes chrétiens, mais nous ne sommes pas idiots de laisser cela se produire, nous ferons ce qui nous plaît.

3. Nous devons nous venger 

4. Je vais mettre ma foi de côté et je vais aller “lui montrer de quel bois je me chauffe” *une expression hilarante de la Côte d’Ivoire*

Il y a tant de phrases qui ne devraient pas être dites par les croyants chrétiens. Malheureusement, c’est toujours le cas. Un mot rassurant qui dit : « Rien n’est impossible pour ceux qui croient». Et si nous mettons ce mot non seulement aux choses matérielles, mais plutôt à notre identité spirituelle et personnelle. Comme, supposez que la décision de ne plus prétendre plutôt d’Etre est possible de bien fonctionner quand vous le déclarez. Fumer ne doit pas être placé au-dessus du péché de se saouler, de mentir, d’adorer des idoles, d’envier, de critiquer, etc. La Bible dit qu’il n’y a pas de plus grand péché que l’autre. Autrement, nous nous permettrions certains péchés et d’autres nous les abandonnerions. Hélas, non, non !Le chrétien est une personne qui ne se doctrine à aucune religion, ni au christianisme d’ailleurs, qui ne se limite pas à croire que sa foi seule le sauve, mais qui s’efforce d’obéir à la parole de Dieu. Qui refuse de se confondre entre avoir la foi qui nous sauve et la parabole gardée du jugement dernier. Nous rendrons compte de nos péchés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s